Le « Living Lab » Zéro Emission de Transdev s’est réuni en ligne pour la sixième édition : perspective globale et avancée sur tous les fronts

02.12.2021
transdev-zero-emission-living-lab-meets-online-sixth-edition-global-perspective-forward-fronts
Partager

© Emmy Jonsson

Issy-les-Moulineaux (France), le 02 décembre 2021 – Paris (France) – 2 décembre 2021 – Transdev, premier opérateur européen de bus électriques zéro émission, a réuni des représentants du monde entier pour la sixième édition de son « Living Lab » zéro émission. La conférence virtuelle s’est tenue le mercredi 1er décembre pour échanger et faire progresser le domaine du transport public électrique zéro émission, en abordant les récents développements et avancées dans le domaine des bus à batteries et à hydrogène.

Contactez nos experts

Sophie Geng
Responsable relations presse
+33 (0)6 24 12 13 70
Olivier Le Friec
Responsable relations extérieures
+33 (0)6 10 60 58 45

Contact mail

Les champs marqués d'une astérisque sont obligatoires.







    En 2021, la dynamique zéro émission a continué de progresser dans le secteur des transports. Au niveau de l'Union européenne, cette dynamique n'a pas été freinée par la crise économique et sanitaire de Covid-19. Suite au lancement de l'objectif européen « Fit for 55 » de réduction de 55% des émissions de GES d'ici 2030 (tous secteurs industriels), nouvel objectif fixé par l'UE en 2020, Transdev a adopté « Moving Green », sa nouvelle stratégie environnementale lancée début 2021, pour répondre à ces nouveaux défis.

    Nous avons commencé en 2018, où nous nous sommes fixé un objectif de réduction des émissions de CO₂ de 30% et nous avons déjà atteint 9%, tout en travaillant sur de nouveaux objectifs en ligne avec l'ambition européenne relevée. Nous avons désormais atteint une part de 13% de véhicules à énergie alternative dans notre flotte. Avec sa nouvelle stratégie environnementale Moving Green, Transdev réaffirme son rôle d'acteur clé de la transition écologique.

    Communiqué de presse

    Téléchargement

    En raison de la situation pandémique actuelle, la sixième édition de son « Living Lab » zéro émission s’est tenue en ligne après s’être réunie physiquement en France en 2015, aux Pays-Bas en 2016, en France en 2017, aux Pays-Bas en 2019 et en ligne en 2020. L’édition 2021, qui s’est tenue hier, était divisée en deux sessions : la session du matin était axée sur l’accélération de l’électromobilité et sur les alternatives de production d’énergie locale, tandis que la session de l’après-midi était également axée sur le développement de l’électromobilité et mettait en avant les preuves de concept pour l’hydrogène.

     

    Lors de la session du matin, Transdev a notamment accueilli les autorités de transport d’Auckland (Nouvelle-Zélande) et de Göteborg (Suède) qui ont abordé respectivement :

    • La stratégie et l’approche de la décarbonisation des transports publics, et 
    • L’évaluation des risques énergétiques et des enjeux de la chaîne d’approvisionnement pour les
      grandes flottes urbaines de bus électriques.

    En ce qui concerne la production d’énergie, les thèmes de l’énergie solaire en Australie, de l’énergie issue des déchets urbains ainsi que l’approvisionnement en énergies vertes ont été abordés. Lors de la session de l’après-midi, l’un des éléments clés a été le point de vue du Québec (Canada) sur l’électrification de la mobilité, car Hydro Québec dépend fortement de l’hydroélectricité, notamment pour la production d’hydrogène vert. Parmi les points forts, citons la stratégie d’électrification au Chili, avec la ministre des transports Gloria Hutt Hesse. En ce qui concerne l’hydrogène, les points de vue de la Californie (États-Unis) et de la Normandie (France) ont démontré que cette source d’énergie prometteuse a le vent en poupe.

     

    La large représentation géographique des participants est un signe fort que la transition énergétique dans la mobilité est en tête des priorités des autorités organisatrices dans le monde entier. La diversité de leurs profils est la preuve que le défi du zéro émission nous concerne tous, si nous voulons réussir à le relever pleinement. Nous sommes convaincus que les présentations et les débats de notre Living Lab Zéro Emission ont apporté des réponses et soulevé des questions, jouant ainsi son rôle dans l'avancement de nos connaissances collectives en matière de stratégie, d'initiatives et d'exploitations quotidiennes d'électromobilité.

    Thierry Mallet, Président directeur général de du Groupe Transdev

    Au-delà des bus à batteries, Transdev s’est déjà lancé dans le déploiement de bus et d’autocars électriques à hydrogène, à pile à combustible, avec des projets et des exploitations en France (Lens, Auxerre, Toulouse, Normandie), aux Pays-Bas (HWGO), en Suède (Gävle) et en Nouvelle-Zélande (Auckland). Enfin, en 2023, Transdev testera en Bavière (Allemagne) un train à hydrogène avec Siemens Mobility.

    Transdev considère l’hydrogène comme l’une des énergies clés de la future mobilité zéro émission. La France, l’Allemagne et l’Union européenne ont annoncé un soutien financier massif pour le développement de la filière hydrogène, en particulier avec de l’hydrogène « vert ». Tout cela devrait nous permettre de poursuivre sur notre lancée et d’en apprendre davantage sur l’exploitation des véhicules électriques à pile à combustible et sur leur écosystème, permettant à Transdev de réaffirmer son statut de leader de la mobilité zéro émission.

    À fin 2021, Transdev exploitera quelque 1 400 bus et cars électriques dans le monde (2 200 à fin 2022) et prévoit d’ici 2025 que sa flotte électrique mondiale dépasse les 5 000 bus et cars zéro émission.

    À propos de Transdev

    En tant qu’opérateur et intégrateur global de mobilités, Transdev permet à tous de se déplacer librement. Transdev transporte en moyenne 11 millions de passagers au quotidien grâce à ses différents modes de transport efficaces et respectueux de l’environnement, qui connectent les individus et les communautés. Transdev conseille et accompagne, dans une collaboration durable, les collectivités territoriales et les entreprises dans la recherche de solutions de mobilité plus sûres et innovantes : ce sont 83 000 femmes et hommes au service de ses clients et passagers. Transdev est codétenu par la Caisse des Dépôts à 66% et par le Groupe Rethmann à 34%. En 2020, présent dans 17 pays, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 6,75 milliards d’euros dont 75% en Europe.

    Retrouvez-nous sur www.transdev.com ou téléchargez l’application MY Transdev depuis l’App Store ou Google Play.

    Comment pouvons-nous vous aider ?