OUVERTURE À LA CONCURRENCE

À partir de juin 2025, Transdev remplace la SNCF sur la ligne Marseille-Nice

 

 

 

« Oui tout à fait, il s’agit d’une délégation de service public ce qui n’est pas comparable à une privatisation. Le principe est simple, la Région reste la seule Autorité Organisatrice de la Mobilité et, à ce titre, c’est bien elle qui définit le niveau d’offre de service, les investissements à réaliser, etc… et c’est la société retenue, donc Transdev dans le cas de la ligne Marseille-Nice, qui gère le service selon les termes précis du contrat qu’elle a signé. La Région conserve donc bien sa compétence de service public de transport et contrôle le délégataire. De plus, l’entretien des rails reste géré par un acteur public, la SNCF RÉSEAU. »

 

Édouard HENAUT
Directeur Général France Transdev

 

 

 

 

« En effet, le constat est sans appel. Dans tous les pays ayant ouvert leur marché à la concurrence, l’offre de transport ferroviaire de voyageurs a augmenté significativement. En Allemagne, la fréquentation s’est accrue de 29 % en 25 ans. En Suède, la fréquentation a progressé de 80 % entre 1988 et 2013. Présent dans le secteur ferroviaire depuis plus de vingt ans, Transdev opère déjà trente-quatre réseaux dans quatre pays en Europe, un savoir-faire et une expertise que nous souhaitons mettre au profit des régions comme la Région Sud, qui souhaitent moderniser et développer leur réseau de transports. »

 

Thierry MALLET
Président Directeur Général du Groupe Transdev

 

 

 

 

« Dans le cadre de cette délégation de service public de la ligne Marseille-Nice, 163 cheminots seront accueillis au sein de la nouvelle entité et de nouvelles embauches sont prévues. Pour les cheminots SNCF, il s’agira d’un transfert sur la base du volontariat mais Transdev a la volonté de ne laisser personne de côté. D’ailleurs, plusieurs réunions d’informations sont mises en place pour accompagner cette transition et un centre de formation a été créé pour assurer au mieux la transition. Enfin, un Cadre règlementaire protecteur a été établi garantissant, par exemple, le maintien du salaire net. »

 

Anne-Laure NOLLEAU
Directrice des Ressources Humaines France Transdev

 

 

 

 

« D’une part, Transdev est une entreprise française, filiale de la Caisse des Dépôts, opérateur majeur de la mobilité en France et attachée à la réalisation de services publics délégués par les Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM), œuvrant pour développer la mobilité du quotidien. D’autre part, le Groupe est présent dans le secteur ferroviaire depuis déjà 20 ans et gère 34 réseaux dans 4 pays en Europe. Présent en Allemagne depuis 1998, Transdev y est le 1er opérateur de transport ferroviaire de voyageurs après la Deutsche Bahn. Une expertise développée sur des lignes rurales, régionales, d’agglomération et maintenant RER. » 

 

Claude STEINMETZ
Président de l’Association Française du rail

 

 

 

 

« Oui, depuis 2016, les régions ont la pleine responsabilité de la tarification des TER, la Région Sud garde donc la maîtrise de la tarification de la ligne Marseille-Nice pour les voyageurs occasionnels comme pour les abonnés. Mais, dans le cadre de cette délégation de service public, Transdev a la volonté de proposer un service de transport plus efficace, plus simple et plus respectueux de l’environnement qui doit permettre de minimiser le coût de la contribution publique.
Un objectif qui mobilise chaque jour nos équipes dans l’optique d’arriver à terme à l’autofinancement de la ligne. »

 

Antoine SEGURET
Directeur Régional Transdev Sud

 

 

 

 

« En effet, rien ne change pour les voyageurs. Comme pour la tarification, c’est la Région Sud qui garde la main ! Il y aura un maintien de la continuité de service avec une offre de transport régionale pilotée par la Région. Ce qui implique que les titres de transport et les abonnements seront les mêmes pour tous les opérateurs et l’abonnement Zou! sera valable sur les lignes régionales SNCF comme sur la ligne Transdev Marseille-Nice. Aussi, l’achat d’abonnement et la vente des titres de transports se feront dans le réseau actuel de distribution. Bref, c’est un changement en toute facilité. »

 

Philippe VILANDRAU
Responsable du département Marketing et Distribution ferroviaire Transdev

 

 

 

 

 

« Oui, il y aura plus de trains, non seulement en semaine mais également le week-end ! En effet, pour répondre à la demande des voyageurs, la Région Sud a fait le choix de doubler le nombre de circulations sur cette ligne. Cela signifie que dès juillet 2025, sur la ligne Marseille-Nice, il y aura 14 allers-retours par jour entre 6 heures et 21 heures et plus encore le week-end. Les gares desservies seront par ailleurs maintenues, à savoir Marseille St Charles, Toulon, Les Arcs, St Raphaël, Cannes, Antibes, Nice St Augustin, Nice Ville. »

 

Gwendal Gicquel
Directeur Général Transdev Rail Sud Inter-métropoles

 

 

 

 

 

« En tout cas, tout est mis en place pour y arriver ! Grâce à une offre de transport doublée et un engagement de ponctualité à 97,5%, c’est près de 4000 trains ponctuels de plus par an sur cette ligne.
D’une part, Transdev s’engage à mettre en place un train toutes les heures et à une baisse de 40% des retards de son fait avec une organisation 100% dédiée à la ligne Marseille-Nice et à sa gestion. D’autre part, la Région Sud s’engage dans des investissements pour améliorer la qualité des circulations au quotidien comme les infrastructures. »

 

Sandrine TROJANI
Directrice Générale Adjointe Transdev Rail Sud Inter-métropoles

 

 

 

 

« Oui, exactement ! Dans le cadre de ce nouveau contrat de délégation de service public pour la ligne Marseille-Nice, la Région Sud investit dans 16 rames ALSTOM nouvelle génération. Équipées de wifi, prises électriques, espaces dédiés aux vélos et poussettes, ces rames à deux niveaux seront opérationnelles dès le début du contrat en juin 2025. De plus, l’accent est mis sur la maintenance préventive pour éviter les pannes, ainsi, un tout nouveau centre de maintenance fonctionnel et éco conçu est en construction à Nice pour une exploitation efficiente. » 

 

Vincent PLICHON
Sales Manager chez Alstom

 

 

 

« Oui ! Offrir un service de qualité permettant une expérience de voyage positive du premier au dernier kilomètre est l’ambition de Transdev. Ainsi, nous allons renforcer les moyens humains pour davantage de services avec notamment la présence d’un agent dans chaque rame pour accompagner les voyageurs et la présence d’agents de sécurité en renfort. De plus, un dispositif de centralisation de l’information sera mis en place pour garantir la diffusion des mêmes messages sur tous les supports d’information. Enfin, nous prévoyons des moyens de substitution routière renforcés en cas d’interruption de ligne ainsi qu’un système distribution automatique de boissons et encas à bord des trains.  »

 

Axelle ASTOURIC

Responsable Communication et Innovations Transdev Sud