Lancement officiel des 1ers cars à étage en ligne régulière francilienne en présence de Stéphane Beaudet, Vice-Président du STIF

Depuis le lundi 27 mars 2017, à titre expérimental, deux autocars à étage ont été mis en place sur la ligne Express Albatrans 91.03 pour répondre à une augmentation croissante de la fréquentation et résoudre le problème de capacité.

Une offre victime de son succès

Cette liaison Express permet de relier le Sud Essonne depuis Dourdan au Pôle Multimodal de Massy-Palaiseau via l’autoroute A10 et la gare autoroutière de Briis-sous-Forges en 30 minutes seulement, contre 1h15 en train. Une amplitude horaire large (5h30 à 21h) et une fréquence garantie avec un départ toutes les 5 mn en heure de pointe en font une concurrente redoutable de l’offre RER.

L’efficacité de cette ligne lui permet de connaître un succès continu depuis plusieurs années et a vu sa fréquentation augmenter de 50% entre 2013 et 2016. Plus de 3000 voyageurs emprunte aujourd’hui cette ligne au quotidien. 

Une solution pour répondre à un problème de surfréquentation

L’objectif est la mise en place de véhicules capacitants pour répondre à l’augmentation continue de la fréquentation sur cette ligne.

Pour cela, le STIF et Albatrans ont décidé de mettre en place à titre expérimental deux autocars à deux niveaux sur la ligne Express 91-03.

En présence de Christophe BOISSIER, Directeur Adjoint Transdev, en charge de l’Ile-de-France et de Loïc BLANDIN, Directeur Transdev Ile-de-France Sud, Stéphane BEAUDET a pu apprécier le confort de ces véhicules (sièges plus confortables, climatisation, toit vitré plus lumineux…) mais aussi une capacité plus importante : les cars à deux niveaux permettent en effet de transporter 83 passagers à chaque trajet contre 65 aujourd’hui en moyenne par véhicule.