Mobility as a Service, une révolution qui doit être au service de tous les territoires

12.07.2019
Partager

Sur le vieux continent, le secteur des transports est responsable de près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre, l’heure est donc à la mobilisation générale pour limiter l’usage de la voiture individuelle partout dans les territoires. Les « services de mobilité » sont-ils la solution ? Comment sont-ils déjà mis en place et pour quels bénéfices pour les voyageurs au sein des territoires ? 

Intégrer tous les modes de transport dans une seule et même application

En 2016, près de 85% des Européens avaient accès à Internet sur tablette, smartphone ou ordinateur. Le principe de la « Mobility as a Service » prend déjà tout son sens avec ce premier constat. Cependant c’est une condition nécessaire mais non suffisante, car il convient d’y ajouter l’indispensable mutualisation des données des différents modes de transports disponibles au sein d’un territoire pour arriver à proposer l’ensemble des offres au bénéfice des voyageurs, c’est à dire au service de leurs besoins de déplacement. Le tout au travers d’une seule et même application, qui se doit d’être simple et homogène. Un pari déjà réussi par Transdev adepuis 2017, à Helsinki, où selon un sondage récent 85%, des utilisateurs plébiscitaient la solution.

Le secret du succès : une application qui réunit et intègre de façon lisible à la fois l’ensemble des offres de transport disponible, y compris les taxis, et qui donne aussi, de façon simple et intuitive, accès aux temps de trajet et à la tarification.

Pour Transdev, le MaaS est une réalité aussi en France

En France, le trajet du quotidien représente 98% de la mobilité, et une récente étude de l’IFOP indiquait qu’un tiers des urbains était prêt à ne plus utiliser leurs voitures individuelles. Si les alternatives de transport en commun, tout comme les mobilités douces ou les transports alternatifs se renforcent ou se multiplient et que leurs accès en sont simplifiés, la donne peut changer et l’usage de la voiture tomber en désuétude. Le MaaS s’imposerait alors progressivement dans les territoires avec des mécanismes incitatifs adhoc. Un exemple avec la ville de Mulhouse où un compte mobilité associe transports en commun, parkings, vélos, autopartage et demain, bornes de recharges, véhicules électriques et TER.

Pour le quotidien des voyageurs, l’application MaaS doit fédérer tous les acteurs

Il y a désormais obligation faite aux entreprises de transport de partager leurs données. Pour nous, c’est un point fondamental afin d’être capable, dans une seule et même solution, d’établir des services de billettique et de rendre lisible de façon complète les modes de transport possibles. Les collectivités sont bien sûr les maîtres d’œuvre du projet, ce qui garantit notamment le contrôle des données personnelles des citoyens.

Notre entreprise, de par son expérience européenne se positionne en intégrateur de l’ensemble des données de mobilités. Nous pouvons ainsi proposer notre expertise dans des partenariats public-privés, rassemblant les partenaires clés, grâce notamment à notre maitrise de l’expérience « passager », et à nos capacités d’analyse pour optimiser les flux de mobilité. Avec un seul but ultime, proposer un MaaS d’intérêt général, capable d'assurer un accès équitable à l’ensemble des offres de mobilité dans un seul espace ou guichet numérique, totalement ouvert.

L’accès aux transports en commun est aussi un enjeu majeur des territoires ruraux

En 2017, le taux d’équipement en véhicule individuel atteignait 99% dans les communes rurales contre 69% dans les grandes métropoles. Par la lisibilité donnée sur toutes les offres possibles et notamment les transports en commun dans les zones rurales, le déploiement de solutions MaaS contribue à renforcer l’égalité des territoires en y facilitant l’accès à la mobilité collective, et en permettant d’optimiser, de simplifier le quotidien des déplacements ou de renforcer les mobilités en place. Face à l’urgence climatique, l’accès à une mobilité durable et connectée réunissant sans les opposer les modes de transports possibles pour faciliter les déplacements, est donc un pari important pour les collectivités dans leur mission de service public. Un pari pour lequel notre Groupe est impliqué, avec l’objectif de faire passer d’un mode de transport subi à un transport choisi, optimisé, et plus attrayant que la voiture individuelle.

À propos de Transdev

En tant qu’opérateur et intégrateur global de mobilités, Transdev, The mobility company, permet à tous de se déplacer librement. Transdev transporte 11 millions de passagers au quotidien grâce à ses différents modes de transport efficaces et respectueux de l’environnement, qui connectent les individus et les communautés. Transdev conseille et accompagne, dans une collaboration durable, les collectivités territoriales et les entreprises dans la recherche de solutions de mobilité plus sûres et innovantes : ce sont 82 000 femmes et hommes au service de ses clients et passagers. Transdev est codétenu par la Caisse des Dépôts à 66% et par le Groupe RETHMANN à 34%. En 2018, présent dans 20 pays, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 6,9 milliards d’euros.

Retrouvez-nous sur www.transdev.com ou téléchargez l’application MY Transdev depuis l’App Store ou Google Play.

Comment pouvons-nous vous aider ?